Trouver l'aliment adapté
Royal Canin

Mon chat est-il trop gros ?

En Belgique, près de la moitié des chats sont trop gros. Une surcharge pondérale semble inoffensive, mais elle entraîne pourtant des risques certains pour la santé, comme un risque accru de diabète et de problèmes articulaires.

Le saviez-vous ?

Après la lecture de cet article,
participez à notre quizz et tentez de gagner 50 points Royalty

J'ai lu et je participe

En tant que propriétaire, surveillez le poids de votre chat et intervenez à temps. Ce sera bénéfique à la qualité et à l'espérance de vie de votre chat.

À partir de quand mon chat est-il trop gros ?

Votre chat souffre de surcharge pondérale lorsqu'il pèse plus que son poids idéal. Si votre chat pèse plus de 20 % de trop, il souffre d'obésité

Imaginons que le poids sain de votre chat soit de 5 kg et qu'il pèse actuellement 7 kg. Peut-être vous dites-vous : ce n'est que 2 kg en trop. Mais absolument pas : cela signifie que le poids se situe 40 % au-delà du poids sain et que votre chat est dès lors obèse.

Il n'est pas toujours facile d'estimer le poids idéal de votre chat et c'est la raison pour laquelle le « Body Condition Score (BCS) » a été mis au point, en guise d'outil permettant d'estimer la condition physique de votre chat (voir illustration).


Consultez toujours votre vétérinaire si vous doutez du poids de votre chat.

Conséquences néfastes d'une surcharge pondérale

La surcharge pondérale doit être considérée comme une maladie. Elle peut entraîner de graves problèmes de santé et affecter tant la qualité que l'espérance de vie de votre animal domestique.

 

Les principaux risques d'une surcharge pondérale sont les suivants1 :

  • Endurance réduite

  • Problèmes articulaires

Les chats trop gros présentent des problèmes articulaires de manière plus précoce, car les os et les articulations doivent supporter un poids supplémentaire. Dès lors, ils s'usent plus rapidement et deviennent douloureux. Vous le constatez aux difficultés que votre chat éprouve pour courir, aux raideurs qu'il présente après avoir passé un moment allongé et en se levant péniblement.

  • Affections cardiaques et pulmonaires

  • Problèmes cutanés

  • Résistance réduite

  • Risque accru en cas d'anesthésie

  • Mauvaise cicatrisation

  • Diabète

Un chat souffrant de surcharge pondérale court deux fois plus de risque de développer le diabète qu'un chat présentant un poids sain. En cas d'obésité, ce risque est même quatre fois plus élevé. Normalement, l'insuline régularise la glycémie de votre chat. En cas de surcharge pondérale, votre chat développe une sensibilité réduite à l'insuline.

  • Lipidose hépatique

Une lipidose hépatique survient essentiellement lorsque de gros chats ne mangent soudain plus ou très peu. Il est dès lors important que votre chat ne maigrisse pas trop vite et que vous ne le laissiez pas jeuner. Votre vétérinaire vous aidera volontiers à établir et à suivre un programme d'amaigrissement sain.

  • Calculs urinaires

Les gros chats sont souvent moins actifs et urinent moins. Le risque de formation de calculs urinaires augmente dès lors.

 

Saviez-vous que...

  • En Belgique, près de la moitié des chats souffraient d'une surcharge pondérale ?

  • La surcharge pondérale et l'obésité devaient être considérées comme une maladie susceptible d'affecter gravement la santé de votre chat ?

  • En votre qualité de propriétaire, vous jouiez un rôle important dans le maintien d'un poids idéal ?

 

Découvrez maintenant Royal Canin® pour votre chat dans le magasin spécialisé ou vétérinaire le plus proche chez vous

QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de cet article,
participez à notre quizz et tentez de gagner 50 points Royalty

Trouvez l'aliment le plus adapté à votre animal
L'animal est-il stérilisé ?