Trouver l'aliment adapté
Royal Canin
Donnez votre avis
Donnez un score

Comment les aliments humides pour chiens et chats sont-ils fabriqués?

Comment les aliments humides pour chiens et chats sont-ils fabriqués?

S’il vous arrive parfois de donner des aliments humides à votre chien ou votre chat, vous voulez peut-être également savoir comment ces aliments humides sont fabriqués et ce qu’ils contiennent précisément. De nombreux mythes circulent à propos des aliments pour animaux et ils sont abondamment utilisés comme techniques de marketing. Chez Royal Canin, la sécurité et la qualité alimentaires sont notre plus grande priorité et l’article ci-dessous vous dispense davantage d’explications sur nos matières premières et sur le processus de production.

Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

J'ai lu et je participe

Matières premières de qualité supérieure

  • Fournisseurs certifiés

Les matières premières que nous utilisons pour tous nos aliments proviennent de fournisseurs certifiés. Dans la mesure du possible, nous travaillons avec des fournisseurs locaux pour des raisons écologiques. Tous nos fournisseurs sont soumis à des procédures de sélection strictes avant d’être acceptés ; par la suite, nous contrôlons régulièrement s’ils respectent notre sécurité alimentaire et nos exigences de qualité.

  • Les mêmes contrôles stricts que pour la consommation humaine

Toutes nos matières premières sont de qualité supérieure. Les matières premières que nous utilisons sont soumises aux mêmes contrôles stricts que celles destinées à la consommation humaine.

Par conséquent, nous utilisons uniquement de la viande et des sous-produits animaux provenant d’animaux propres à la consommation humaine. En ce qui concerne les aliments pour animaux, nous utilisons les parties de l’animal propres à la consommation humaine mais que nous ne mangeons pas car ce n’est pas d’usage dans notre culture, comme les poumons, le cœur et le foie. De ce fait, la production de nos aliments ne requiert pas l’abattage d’autres animaux.

Les organes à risque comme le cerveau ou les sous-produits animaux difficiles à digérer comme les plumes ne sont pas utilisés dans nos aliments ! Les déchets d’origine animale comme le contenu intestinal ou les excréments ne sont bien sûr pas utilisés dans nos aliments !

chien chat

Le processus de production des sachets fraîcheur et des conserves

Le processus de production des aliments humides en sachets fraîcheur et en conserves est assez similaire tout en présentant néanmoins quelques petites différences. Voici les différentes étapes du processus de production des aliments humides.

  1. Contrôle des matières premières fournies

Les matières premières de nos fournisseurs certifiés arrivent aux quais de chargement de l’usine.

  • Ils ne peuvent pas décharger leur cargaison tant que nous n’avons pas testé chaque lot individuel dans notre laboratoire.
  • Si la cargaison ne remplit pas les critères de l’inspection, elle n’est pas déchargée.
  • Les contrôles stricts nous permettent de garantir une traçabilité à 100 % de nos matières premières.
  1. Déchargement des matières premières

À l’issue de toutes les inspections, la cargaison est déchargée et placée dans des conteneurs. La viande est surgelée pour préserver la fraîcheur et la qualité de la matière première

  1. Broyage

La viande congelée est soumise au processus de broyage.

  1. Détection de métaux

Les matières premières broyées passent par le détecteur de métaux.

  1. Pesée et mélange

À partir de là, le processus est très simple. Les matières premières sont dosées précisément et ajoutées au mélange. Ensuite, les matières premières sont mélangées ensemble comme pour la préparation d’un gâteau ! Durant cette étape, on y ajoute de l’eau, des céréales, des vitamines et des minéraux.

  1. Les morceaux de viande sont cuits (cette étape concerne uniquement les sachets fraîcheur).

Le mélange est transformé en petits morceaux de viande qui sont cuits. On y ajoute ensuite la sauce ou la gelée.

  1. Détection de métaux

Le mélange passe à nouveau par un détecteur de métaux avant de mettre le produit en conserve et dans les sachets fraîcheur.

  1. Poinçonnage et remplissage des conserves et des sachets fraîcheur

  • Ensuite, les conserves sont retournées, poinçonnées avec une date d’expiration et remplies sur base du poids.
  • Les sachets fraîcheur déjà imprimés sont également remplis.
  1. Fermeture des conserves et des sachets fraîcheur

  • Une fois remplies, le couvercle est apposé sur les conserves et elles sont fermées.
  • Les sachets fraîcheur sont également fermés.
  1. Cuisson et stérilisation

Ensuite, les conserves et les sachets fraîcheur sont une fois de plus pesés et empilés sur des étagères pour passer ensuite dans la "cornue" une sorte de grand four à vapeur.

  • Les aliments y sont cuits après la fermeture des conserves et des sachets fraîcheur.
  • Les conserves et les sachets fraîcheur sont cuits à une température suffisamment élevée pour stériliser le contenu et exterminer les bactéries.
  • Ensuite, la cornue est remplie d’eau froide pour arrêter la cuisson.
  1. Contrôle de la température interne

Chaque lot est contrôlé pour vérifier s’il a bien atteint la température interne indispensable pour une qualité optimale et pour la sécurité alimentaire.

  1. Emballage

Ensuite, les conserves sont étiquetées et les conserves et les sachets fraîcheur sont emballés dans des boîtes séparées.

Saviez-vous que ?

  • Nous utilisons uniquement de la viande et des sous-produits animaux provenant d’animaux propres à la consommation humaine ?
  • Nos matières premières sont traçables à 100 % ?
  • Chaque année, plus de 500 analyses sont réalisées pour garantir la sécurité alimentaire et la qualité de nos aliments ?
QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

Trouvez l'aliment le plus adapté à votre animal
L'animal est-il stérilisé ?