Traitement et prise en charge d'une dysplasie de la hanche

Santé

Soins

Le traitement et la prise en charge de chiens souffrant d'une dysplasie de la hanche varient selon les patients et les stades de la maladie. Une prédisposition héréditaire ainsi que des facteurs environnementaux sont à l'origine de l'apparition d'une dysplasie de la hanche. Un traitement tant conservateur que chirurgical est envisageable chez les chiens atteints de dysplasie de la hanche. Découvrez ici les différentes options de traitement existantes.

Traitement conservateur

Un traitement conservateur ou non chirurgical est d'ordinaire la première étape et la plus intéressante chez les patients souffrant d'une dysplasie de la hanche. L'objectif du traitement est d'apaiser la douleur, de favoriser le mouvement de l'articulation et de freiner l'évolution de la maladie. Le traitement dépend de l'âge du patient, de la gravité de l'affection et des symptômes cliniques1,2.

Il est très important de proposer une alimentation adaptée au chiot et de surveiller son poids. L'alimentation des chiots doit comporter une quantité adaptée de calcium. Dès lors, ne donnez jamais de suppléments de calcium à votre chiot sans avoir préalablement consulté votre vétérinaire1. Pour un chiot en bonne santé, une activité physique suffisante, mais contrôlée, est importante. Si le chiot présente des symptômes cliniques aigus, du repos, combiné à des analgésiques et à des anti-inflammatoires, est initialement recommandé. Ensuite, une physiothérapie est conseillée afin de renforcer les muscles et les ligaments2.

Chez les chiens plus âgés, qui souffrent déjà souvent d'arthrose, une alimentation est recommandée pour soutenir les articulations. En freinant la dégradation du cartilage et en favorisant sa restauration, cette alimentation a une influence favorable sur les articulations. L'alimentation des chiens plus âgés souffrant de problèmes articulaires a les propriétés suivantes3 :

  • Maintien d'un poids idéal

  • Nutriments ayant un effet protecteur sur le cartilage (curcumine, collagène hydrolysé, polyphénols)

  • Acides gras oméga-3 : action antidouleur et anti-inflammatoire

  • Antioxydants

 Outre une alimentation adaptée, une activité physique adaptée, tout comme chez le chiot, un mode de vie adéquat et une physiothérapie sont essentiels afin d'améliorer la qualité de vie du chien atteint de dysplasie de la hanche2.

Traitement chirurgical

Différentes opérations peuvent être réalisées chez le chien souffrant d'une dysplasie de la hanche. Elles peuvent être classées en deux catégories : (1) les opérations qui préviennent (le développement ultérieur de) la dysplasie de la hanche et (2) les opérations qui suppriment la douleur en cas de dysplasie de la hanche de stade avancé4.

  1. Les opérations qui préviennent (le développement ultérieur de) la dysplasie de la hanche sont essentiellement réalisées chez de jeunes animaux, chez lesquels le cartilage est encore intact ou peu abimé. Le but de ces opérations est de veiller à ce que la tête fémorale s'emboîte mieux dans la cavité, notamment en manipulant la croissance de la hanche, en basculant la hanche ou en allongeant le col du fémur4.

  2. Les opérations visant à supprimer la douleur peuvent notamment consister en la dénervation de la capsule articulaire, l'amputation de la tête fémorale ou le placement d'une prothèse totale de la hanche.

L'opération ou le traitement le mieux adapté varie selon les patients, les préférences du propriétaire et du chirurgien, la gravité de l'affection et le but recherché. Discutez des différentes options avec votre vétérinaire4,5.

LE SAVIEZ-VOUS…

  • Une approche individuelle est importante lors du traitement et de la prise en charge des chiens souffrant d'une dysplasie de la hanche.

  • Il existe des possibilités de traitement chirurgicales ou non pour les chiens atteints d'une dysplasie de la hanche.

  • En votre qualité de propriétaire, vous jouez un rôle important dans le traitement de la dysplasie de la hanche. Le mode de vie, l'activité physique et l'alimentation du chien sont des facteurs importants susceptibles d'influencer le résultat du traitement.

 

Références

  1. Hazewinkel H, Mott J. Main nutritional imbalances implicated in osteoarticular diseases. In: Canine Clinical Nutrition. ; 2006:362-365.

  2. Harper TAM. Conservative Management of Hip Dysplasia. Vet Clin Small Anim. 2017;47:807-821. doi:10.1016/j.cvsm.2017.02.007.

  3. Dieetvoeding voor hond en kat. In: Veterinair Voedingscollege, Een Samenwerking van Royal Canin En Wellantcollege. ; 2017:143-296.

  4. Anderson A. Treatment of hip dysplasia. J Small Anim Pract. 2011;52:182-189. doi:10.1111/j.1748-5827.2011.01049.x.

  5. Bergh MS, Budsberg SC. A Systematic Review of the Literature Describing the Efficacy of Surgical Treatments for Canine Hip Dysplasia (1948-2012). Vet Surg. 2014;43(5):501-506. doi:10.1111/j.1532-950X.2014.12208.x.