Quelle alimentation dois-je donner à mon chat lorsqu’il vieillit ?

Alimentation

Santé

Soins

Les chats vieillissants ont besoin d’un soutien particulier, tant en ce qui concerne les soins de santé qu’en matière d’alimentation. À mesure que votre chat vieillit, ses besoins nutritionnels changent également. Il importe de soutenir votre chat vieillissant de manière optimale en lui donnant une alimentation qui répond à ses besoins nutritionnels spécifiques.
QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de cet article,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

J'ai lu et je participe

Quand mon chat est-il un SENIOR ?

Ces dernières années, l’espérance de vie moyenne de nos chats a considérablement augmenté. L’espérance de vie moyenne des chats domestiqués va de 12 à 14 ans1,2. Un chat est considéré comme ‘senior’ lorsqu’il a atteint environ 75 % de son espérance de vie, c’est-à-dire vers l’âge de 10 ans 3. Toutefois, à partir de l’âge de 7 à 8 ans, les chats commencent peu à peu à vieillir, sans présenter de signes visibles au début.

 

Pourquoi mon chat a-t-il besoin d’une alimentation SENIOR adaptée ?

L’âge avancé et le niveau d’activité plus faible du vieux chat entraînent une perte de masse musculaire ainsi qu’une accumulation du tissu adipeux. La digestion est moins bonne et l’appétit du chat peut être freiné par des problèmes dentaires ou un amoindrissement de l’odorat. En outre, il y a un risque accru de problèmes de fonctionnement des reins, des articulations, du système immunitaire (résistance) et du système digestif.

 

Les principales caractéristiques de l’alimentation du chat âgé sont :

  • teneur adaptée en énergie.

Les besoins énergétiques dépendent du degré d’activité de votre chat et peuvent donc varier d’un animal à l’autre. C’est pourquoi les conseils alimentaires figurant sur l’emballage sont adaptés à l’état actuel de votre animal.

  • protéines à valeur biologique élevée et hautement digestes.

    • Pour compenser une moins bonne capacité digestive.

    • Contribue au maintien de la masse musculaire

  • teneur limitée en phosphore et en sodium.

Pour soutenir la fonction rénale.

  • teneur adaptée en minéraux.

Pour soutenir les voies urinaires.

  • forme et texture adaptées des croquettes.

    • Faciles à mâcher, même en cas d’éventuels problèmes dentaires.

    • La forme et la texture adaptées assurent un effet mécanique de nettoyage sur les dents.

 

Les nutriments qui sont ajoutés à l’alimentation pour soutenir le processus de vieillissement sont les suivants :

  • Fibres fermentescibles

Les FOS (fructo-oligosaccharides) favorisent l’équilibre de la flore intestinale.

  • Fibres non fermentescibles

Stimulent le transit intestinal et aident à réduire la formation de boules de poils en favorisant l’élimination des poils ingérés quotidiennement

  • Acides gras oméga 3 et 6

Contribuent au maintien d’un pelage éclatant de santé.

  • Antioxydants

Protègent l’organisme contre les effets néfastes des radicaux libres. Les radicaux libres provoquent une dégradation oxydative des cellules et des tissus et sont davantage présents chez les animaux malades et vieillissants.

  • Chondroïtine et glucosamine.

Soutiennent le cartilage et aident à assouplir les articulations.

  • Phosphatidylsérine

Aide à soutenir la fonction cérébrale

  • L-tryptophane

Influence positive sur le sommeil et l’appétit

  • Leucine

Aide à maintenir la masse musculaire

 

 

SAVIEZ-VOUS QUE...

  • autrefois, la teneur en protéines des aliments senior était réduite pour soulager les reins, mais il a été démontré récemment que c’est surtout la diminution du taux de phosphore qui est importante pour soutenir les reins et que les chats âgés ont précisément besoin d’une quantité suffisante de protéines DE QUALITÉ SUPÉRIEURE pour favoriser le maintien de la masse musculaire ?

  • Les protéines de qualité supérieure sont des protéines hautement digestes qui présentent une valeur biologique élevée. Une valeur biologique élevée signifie que les protéines qui sont absorbées peuvent effectivement être utilisées par le corps.

 

Références
  1. Butterwick RF. Impact of nutrition on ageing the process. Bridging the Gap: the animal perspective. Br J Nutr. 2015;113:23-25. doi:10.1017/S0007114514003900.
  2. O’ Neill DG, Church DB, McGreevy PD, Thomson PC, Brodbelt DC. Longevity and mortality of cats attending primary care veterinary practices in England. J Feline Med Surg. 2015;17(2):125-133. doi:10.1177/1098612X14536176.
  3. Paepe D, Verjans G, Duchateau L, Ghys L, Daminet S. ROUTINE HEALTH SCREENING Findings in apparently healthy middle-aged and old cats. J Feline Med Surg. 2013;15:8-19. doi:10.1177/1098612X12464628.
QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de cet article,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty