Trouver l'aliment adapté
Royal Canin
Donnez votre avis
Donnez un score

Au secours, mon chien quémande de la nourriture !

Au secours, mon chien quémande de la nourriture !

Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans cette situation : vous voulez manger tranquillement et votre chien vous accorde subitement beaucoup d’attention, il aboie, il saute sur vous ou il se met à glapir. Ce moment de la journée agréable, décontracté et calme est brutalement perturbé. Peut-être avez-vous déjà tout essayé mais sans succès ?

Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

J'ai lu et je participe

Causes du comportement quémandeur chez le chien

Afin d’adopter l’approche qui convient, il est essentiel que vous compreniez d’abord la façon dont ce comportement désagréable apparaît.

Un chien apprend très rapidement à quémander de la nourriture. Il vous suffit de succomber une seule fois à son regard suppliant et il intègre le comportement quémandeur. Les chiens qui associent un comportement à une récompense répéteront ce comportement. La récompense du comportement quémandeur peut être de la nourriture mais également de l’attention. Même si la récompense n’accompagne pas le comportement à chaque fois, si le comportement quémandeur permet au chien de temps à autre d’obtenir quelque chose, il continuera à le reproduire.

À titre de comparaison, prenons les personnes qui jouent à une machine à sous au casino : peut-être vais-je gagner quelque chose maintenant… ou maintenant….ou maintenant… ou maintenant….. La récompense n’est pas systématique mais vous êtes motivé à l’obtenir. Vous persistez donc à jouer car la probabilité de gagner existe bel et bien. Il en va précisément de même chez les chiens lorsqu’ils reçoivent de temps à autre une récompense en échange d’un comportement déterminé.

Ignorer le comportement quémandeur ?

Il est souvent conseillé d’ignorer un tel comportement. Évidemment, ignorer le comportement implique de ne rien donner mais également : ne pas regarder le chien, ne pas lui parler, ne pas le caresser. Donc, faire comme s’il n’était pas là. Toutefois, cette approche ne fonctionne pas avec tous les chiens. Elle peut fonctionner avec un chien qui était récompensé systématiquement. Dès le moment où son comportement quémandeur ne s’accompagne plus d’une récompense, le comportement va s’atténuer. Si le chien était récompensé de temps à autre, la tâche s’avère plus ardue. En effet, ce chien sait qu’il n’obtiendra rien à certains moments mais que son comportement quémandeur sera bel et bien récompensé à d’autres moments. Il persistera donc davantage dans son comportement quémandeur. De plus, certains chiens déploient encore plus d’efforts lorsqu’ils sont ignorés ; ils font davantage remarquer leur présence, notamment en aboyant plus fort ou en sautant sur vous. Dans ce cas, il est très difficile de les ignorer.

L’approche adéquate

Pour venir à bout du comportement quémandeur, vous devez tenir compte de deux éléments : veillez à ce que le chien ne soit plus récompensé pour son comportement quémandeur et apprenez-lui un autre comportement.

  • Ne réagissez plus au comportement quémandeur. Informez-en également toute personne qui est en contact avec le chien. Idéalement, le chien ne doit plus JAMAIS être récompensé lorsqu’il manifeste ce comportement. Efforcez-vous de poursuivre cet objectif car, chaque fois que le chien reçoit une récompense, il retombe dans sa mauvaise habitude.

  • Apprenez au chien à rester à sa place pendant le repas. Il peut s’agir de son panier, d’un coussin ou de sa cage. Apprenez d’abord correctement au chien à adopter ce comportement avant de l’appliquer pendant le repas. Récompensez-le lorsqu’il va à sa place et qu’il y reste. Avant de vous mettre à table, envoyez le chien à sa place et donnez-lui un os ou un Kong rempli de friandises. Ensuite, il doit y rester pendant toute la durée de votre repas. S’il revient vers vous, renvoyez-le vers son panier. Faites preuve de persévérance. Dès que le chien comprendra qu’en restant dans son panier, il reçoit davantage (quelque chose de bon) qu’en venant vers vous (être renvoyé et ne rien recevoir), le comportement quémandeur s’atténuera. Vous avez ainsi appris une nouvelle habitude à votre chien : Lorsque mon maître mange, je reste tranquillement dans mon panier. Bon appétit !

Saviez-vous que ?

  • Le comportement quémandeur est souvent un comportement acquis et vous l’entretenez en donnant à votre chien de l’attention et de la nourriture ?

  • Pour venir à bout du comportement quémandeur, il convient surtout d’être cohérent ?

  • Il est conseillé d’apprendre à votre chien à rester à sa place pendant votre repas ?

QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

Trouvez l'aliment le plus adapté à votre animal
L'animal est-il stérilisé ?